Suivez-nous :
  • Prévention
  • Thermes
  • Stations thermales et stations de cure
  • Cliniques
    • Le corps humain est composé en moyenne de 67% d'eau. Il n'est donc pas surprenant que l'eau joue également un rôle essentiel pour la santé.

      La chaleur bienfaisante de la boue, du fango et de la vase a été découverte très tôt. Dès le 14e siècle, des documents attestent que les bains de boue étaient utilisés comme remède naturel.

      Le climat a depuis longtemps une grande influence sur le bien-être. Celui qui recherche la détente la trouvera plus facilement dans un environnement où la température est équilibrée et l'humidité constante.

      Les cures Kneipp font sans doute partie des applications aquatiques les plus connues. Mais la thérapie Kneipp comprend également, outre le pilier de l'eau, l'alimentation, les herbes, le mouvement et l'équilibre intérieur.

  • Votre chemin vers la cure

L'HOMME EST UN ÊTRE AQUATIQUE

Boire avant d'avoir soif...

1. L'eau est à l'origine de la vie

Notre corps est constitué d’environ 45 à 70 pour cent d’eau. La proportion dépend de l'âge, du sexe, du poids corporel, de la masse grasse et de la masse musculaire.

2. Pourquoi notre corps a-t-il besoin d’eau ?

De nombreuses réactions chimiques se produisent dans notre corps, pour lesquelles notre corps a à chaque fois besoin d'eau. Mais l’eau est également essentielle au transport des nutriments et à la régulation thermique. L'eau est également importante pour l'excrétion des produits métaboliques par les reins et la digestion.

3. Renouvellement de l'eau et équilibre dans le corps

Chez un adulte, environ 6 pour cent du stock total d’eau est converti chaque jour dans l’organisme. La consommation d'eau recommandée pour les adultes est de 1 millilitre par kilocalorie. Un adulte pas si sportif a besoin d’environ 2,5 litres d’eau par jour. Environ 60 pour cent de cette quantité doivent être absorbés par les boissons, les 40 pour cent restants sont ingérés avec des aliments solides ou sont produits au cours du métabolisme.

4. Conséquences du manque d'eau dans le corps

L'eau est essentielle à la survie de notre corps. Le manque d’eau entraîne une altération des performances physiques et mentales et, dans les cas graves, peut également avoir d’autres conséquences sur la santé. Après seulement 2 à 4 jours sans boire d’eau, le corps ne peut plus excréter les substances nécessitant de l’urine.

5. Ceux qui boivent plus souvent pensent mieux

De nos jours, il est de plus en plus fréquent de constater que de nombreuses personnes performantes intellectuellement consomment trop peu de liquide, par exemple en ne prenant pas de petit-déjeuner et en oubliant de boire ou en n'ayant plus soif. Les personnes concernées ont une attention réduite, une réflexion ralentie, sont moins flexibles et leurs performances de mémoire sont considérablement réduites.

6. Il est important de bien boire au travail

De plus en plus de personnes ne boivent pas suffisamment au travail. Cela entraîne une capacité de travail réduite, causée par un taux d'erreurs plus élevé et même un risque accru d'accidents si vous ne buvez pas suffisamment de liquides. Une étude a révélé que le simple fait de placer une fontaine d’eau sur le lieu de travail entraînait un niveau d’hydratation plus élevé et une fatigue plus lente des travailleurs.

7. Manger moins signifie avoir besoin de plus de liquides

Si une personne consomme moins d’énergie par l’alimentation et peut donc être inférieure à ses besoins réels, davantage de substances urinaires sont produites dans le corps. Le résultat est que le corps a besoin de plus d’eau pour excréter ces substances. Cela signifie que les personnes qui suivent un régime doivent absolument boire davantage.

8. Buvez avant d’avoir soif

La soif ne survient qu’en cas de déficit hydrique d’environ 0,5 % du poids corporel. Pour cette raison, la sensation de soif ne devrait survenir que dans de rares cas, car la sensation de soif est inférieure aux besoins réels en liquides du corps. C'est pourquoi ce qui suit s'applique : buvez avant même d'avoir soif.

Source : Association allemande des thermes e. V., L'eau est plus, 2001 : p. 21 et suivantes.

FÉDÉRATION

Stations thermales et stations de cure dans le Bade-Wurtemberg

fr_FRFR